Nos engagements

Pourquoi une maison de santé ?

Historiquement, le « centre de santé » de Nailloux a été fondé en 1976. Les professionnels de santé du territoire souhaitaient en effet travailler en équipe et améliorer la qualité et l’accessibilité aux soins en se regroupant en un lieux.

Au fil des ans, le pôle de Nailloux s’est développé pour atteindre une vingtaine de praticiens.

La création et la mise en place des maisons de santé pluriprofessionnelles (MSP) au niveau national a ouvert des perspectives d’évolution des usages quant au suivi et à la prise en charge des patients. En effet, les maisons de santé ont pour objectif de répondre aux besoins de santé identifiés auprès d’une patientèle commune des professionnels grâce à un mode d’organisation coordonné et un projet de santé partagé, validé par l’Agence Régionale de Santé et la Caisse Primaire d’Assurance Maladie.

Elles regroupent des professionnels de santé libéraux, appelés « équipe de soins primaires coordonnée ».

Les professionnels de Nailloux s’en sont saisi dès l’année 2013.

DEFINITION SELON LE CODE DE LA SANTE PUBLIQUE

« La maison de santé est une personne morale constituée entre des professionnels médicaux, auxiliaires médicaux ou pharmaciens. Ces professionnels assurent des activités de soins sans hébergement de premier recours au sens de l'article L1411-11 et, le cas échéant, de second recours au sens de l'article L1411-12 et peuvent participer à des actions de santé publique, de prévention, d'éducation pour la santé et à des actions sociales dans le cadre du projet de santé qu'ils élaborent et dans le respect d'un cahier des charges déterminé par arrêté du ministre chargé de la santé. »

NOTRE PROJET DE SANTÉ

Les professionnels de la maison de santé ont élaboré ensemble un projet de santé. Il décline un certain nombre d’actions à mettre en place pour améliorer votre accès à la santé, votre accompagnement et la coordination de vos soins.

Ainsi, les professionnels de la maison de santé mettent en place des actions pour :

  • L’amélioration de votre accès aux soins et à la santé :
    - en vous proposant une offre de soins diversifiée
    - en accueillant des stagiaires, susceptibles de s’installer par la suite
    - en organisant des actions de santé publique, de prévention et d’éducation à la santé auprès de vous sur des thématiques d’intérêt selon les besoins identifiés
  • L’amélioration et la sécurisation de votre accompagnement et prise en charge :
    - en organisant régulièrement des temps de concertation en équipe de soins primaires, en lien avec des acteurs sociaux et/ou médicosociaux selon la complexité des dossiers
    - en formalisant et en mettant en œuvre des protocoles de prise en charge coordonnée
    - en permettant le partage d’information entre professionnels de la maison de santé grâce à un outil informatique sécurisé

Depuis 2020, les professionnels de la maison de santé se sont engagés pour cinq années sur deux nouvelles thématiques de santé publique : 

  • la couverture vaccinale
  • la souffrance psychique et les addictions chez les adolescents

Vous trouverez plus en détail dans les sections « infos patients » et « actualités santé » les organisations, offres de soins et actions de santé publique proposées par la maison de santé.

Tous les professionnels de santé intervenant dans les locaux de Nailloux ainsi que les médecins généralistes de Saint-Léon sont signataires de ce projet de santé, d’où l’appellation « Maison de Santé Pluriprofessionnelle (MSP) de Nailloux Saint-Léon ». 


Pour mener à bien leurs missions, les professionnels de la maison de santé disposent de trois secrétaires médicales, et sont accompagnés par une coordinatrice de santé pour mettre en œuvre le projet de santé.  

La maison de santé compte ainsi 28 professionnels
 

Charte d’engagement

La maison de santé pluriprofessionnelle de Nailloux Saint-Léon regroupe des professionnels de santé des professions suivantes : dentiste, diététicienne, infirmiers, masseurs-kinésithérapeute, médecins généralistes, orthophonistes, orthoptistes, pédicure-podologue, psychologues et sage-femme.


Cet exercice regroupé nous permet de vous apporter une qualité de service répondant à vos besoins de santé. 

Notre engagement s’articule autour de 3 axes : 

1 - Vous offrir un accès aux soins pendant une large plage horaire
Les professionnels de santé de notre maison de santé s’organisent pour vous garantir un accueil couvrant de larges amplitudes horaires. Ainsi, nous vous accueillons de 08h à 20h du lundi au vendredi et le samedi matin de 08h à 12h

Notre secrétariat est joignable selon les modalités suivantes :
08h-20h du lundi au vendredi
08h-12h le samedi

05 61 81 31 25 site de Nailloux
05 61 81 12 55 site de Saint-Léon

En dehors de ces horaires d’ouverture, vous pouvez composer le 3966 à partir de 20h et le 15 pour toute urgence vitale. Des informations vous seront communiquées pour vous orienter immédiatement vers les solutions les plus adaptées au regard de votre état de santé. 

2 - Vous permettre d’être reçu sans rendez-vous en cas de nécessité
Nous sommes organisés pour répondre rapidement à vos demandes de soins et pouvoir, si votre état de santé le nécessite, vous recevoir dans la journée.

3 - Vous accueillir et vous accompagner dans votre prise en charge
Notre accueil organisé permet, au-delà de la prise de rendez-vous auprès des professionnels intervenant  dans  la structure, de : 

  • Coordonner les informations vous concernant entre les différents professionnels de la maison de santé amenés à assurer votre suivi médical ;
  • Vous orienter vers les professionnels de santé ou services internes ou extérieurs à la maison de santé dont vous avez besoin ;
  • Organiser les échanges nécessaires avec les établissements de santé ou établissement et services médico-sociaux et sociaux lorsque votre état de santé le nécessite avant et après toute hospitalisation 

Partage de données

Dans le cadre de leur activité, les professionnels de la maison de santé de Nailloux Saint-Léon  sont amenés à recueillir et à conserver dans un dossier informatisé des informations vous concernant. Ce dossier a pour finalité d’assurer votre suivi médical et de vous garantir la prise en charge la plus adaptée à votre état de santé, de vous assurer un meilleur suivi et un accompagnement optimal. Les professionnels de la maison de santé s’appuient pour cela d’un système d’information partagé sécurisé : le logiciel « Mon Logiciel Médical » MLM, agréé ASIP santé niveau 2

Concrètement cela veut dire : 

  • Qu’en l’absence de votre médecin traitant les autres médecins de la maison de santé auront accès à votre dossier et pourront y ajouter les informations nécessaires à votre suivi
  • Que votre infirmier·ère peut directement entrer sur votre dossier médical le vaccin qu’il·elle vient de vous faire, consulter le compte-rendu de vos dernières consultations médicales, dernière hospitalisation et dernières analyses, et transmettre à votre médecin une évolution de votre état de santé qu’il·elle a constaté, dans le but d’un suivi global entre professionnels
  • Que votre sage-femme a accès à vos dernières consultations médicales, peut saisir la synthèse de la consultation effectuée, intégrer les résultats d’examen prescrit sur le logiciel partagé lorsque le médecin traitant est un médecin de la maison de santé, et transmettre à votre médecin une évolution de votre état de santé qu’il·elle a constaté
  • Que votre masseur-kinésithérapeute peut voir les résultats de votre dernier scanner, les données de l’examen de votre médecin, intégrer ses comptes rendus de bilan de rééducation dans le logiciel partagé et transmettre à votre médecin une évolution de votre état de santé qu’il·elle a constaté
  • Que votre  dentiste a accès à vos dernières consultations médicales, peut partager avec les professionnels de la maison de santé, et notamment avec votre médecin traitant, les résultats d’examen qu’il·elle réalise et transmettre à votre médecin une évolution de votre état de santé qu’il·elle a constaté
  • Que votre pédicure-podologue peut suivre l’évolution de votre diabète, consulter vos comptes-rendus d’imagerie ou encore communiquer à votre médecin via le logiciel partagé le traitement dispensé
  • Que votre orthophoniste peut partager avec les professionnels de la maison de santé et notamment votre médecin traitant les bilans d’orthophonies réalisés ainsi que les mesures d’ajustements préconisés 
  • Que votre orthoptiste peut partager avec les professionnels de la maison de santé et notamment avec votre médecin traitant et votre infirmière Asalée, les comptes-rendus des bilans effectués et résultats de dépistages auxquels elle procède
  • Que votre diététicienne peut partager avec les professionnels de la maison de santé et notamment avec votre médecin traitant, votre infirmière Asalée, son compte-rendu de bilan diététique et la progression de votre suivi
  • Que votre infirmière de santé publique Asalée a accès à vos dernières consultations médicales, qu’elle tient compte de la mise à jour des recommandations, et alimente, elle aussi, le dossier médical avec ses suivis (suivi de votre diabète et des examens complémentaires par exemple) pour ainsi assurer le partage d’information avec les médecins
  • Que l’équipe peut discuter d’un situation de santé complexe vous concernant en réunion de  concertation pluriprofessionnelle

Information importante : votre psychologue ne note aucune information vous concernant dans le logiciel partagé.

 

Tous les professionnels de la maison de santé sont tenus au secret professionnel. La Loi Santé du 26 janvier 2016 autorise ce partage au sein d’une équipe de soins et considère qu’en l’absence d’indication contraire votre accord est tacite. 

Seuls les professionnels de la maison de santé concernés par votre prise en charge et de votre accompagnement pourront avoir accès à vos données. Avec votre consentement, des informations pourront être transmises à d’autres professionnels  hors de la maison de santé, vous accompagnant.

Si vous n’êtes pas d’accord, vous avez le droit de le faire savoir. Vous pouvez accéder aux information figurant dans votre dossier. Vous disposez par ailleurs, sous certaines conditions, d’un droit de rectification, d’effacement de ces informations, ou  du droit de vous opposer ou de limiter leur utilisation. N’hésitez pas à en faire part aux professionnels vous accompagnant, lors de vos consultations.

 

Votre dossier médical est conservé en principe pour une durée de 20 ans à compter de la date de votre dernière consultation, par référence aux dispositions de l’article R. 1112-7 du code de la santé publique applicable. Votre dossier est hébergé sur les serveurs CLM agréé HDS (Hébergeurs pour les données de santé), qui dispose d’une certification délivrée en application des dispositions de l’article L1111-8 du code de la santé  publique. L’ensemble des professionnels de la maison de santé se portent garant de la confidentialité de vos données.

Droits et devoirs du patient 

VOS DROITS

Recevoir des soins de qualité sans discrimination

Toute personne a le droit de recevoir les traitements et les soins les plus appropriés à sa situation. Les professionnels qui vous accompagnent se doivent de vous écouter, examiner, conseiller ou soigner avec la même conscience, quels que soient vos origines, situation sociale, mœurs, religion, culture, état de santé physique ou mental, opinions politiques. Les professionnels de la maison de santé s’engagent à permettre l’égal accès aux soins à toute personne dont l’état le nécessite. 

Choisir son professionnel de santé

Les professionnels de la maison de santé respectent le droit que possède toute personne de choisir librement son praticien, « le droit du malade au libre choix de son praticien et de son établissement de santé est un principe fondamental de la législation sanitaire » (art. L1110-8 du Code de la Santé Publique). C’est un aspect primordial de la confiance accordée par le patient au professionnel l’accompagnant.

Être soigné dans le respect de sa dignité

« La personne malade a le droit au respect de sa dignité » (art. L1110-2 du Code de la Santé Publique)

Avoir une information claire et complète

Toute personne a le droit d’être informée sur son état de santé, sur le traitement qui lui est proposé, son utilité, l’urgence éventuelle, les conséquences, les risques, les autres solutions éventuelles s’il en existe et les conséquences prévisibles en cas de refus. Ces informations doivent être claires, compréhensibles et adaptées au patient. L’information est un droit, sauf si le patient exprime le souhait de ne pas être informé.

Exprimer sa volonté et la faire respecter

-    Le consentement doit être recueilli pour tous les actes. « Le consentement de la personne examinée ou soignée doit être recherché dans tous les cas. Lorsque le malade, en état d’exprimer sa volonté, refuse les investigations ou le traitement proposés, le médecin doit respecter le refus après avoir informé le malade de ses conséquences » (art. R4127-36 du Code de la Santé Publique). Aucun acte médical ou traitement ne peut être pratiqué sans votre consentement libre et éclairé. Vous pouvez revenir sur votre consentement et le retirer à tout moment. Le consentement du mineur peut être le seul requis s’il est apte à exprimer sa volonté et à participer à la décision médicale le concernant.

-    Le respect de la vie et l’accompagnement de la fin de vie. Vous avez la possibilité de rédiger des directives anticipées sur la manière dont vous souhaitez être pris en charge en cas de perte de votre capacité de discernement, en indiquant par exemple quels actes thérapeutiques vous acceptez ou refusez (Loi Léonetti-Claeys du 2 février 2016 art. L1111-11 du Code de la Santé Publique). Vous pouvez également désigner une personne de confiance (un proche, un membre de votre famille, un ami ou le médecin traitant) qui sera chargé de prendre les décisions concernant votre traitement à votre place si vous n’avez pas la capacité de le faire. Ces directives peuvent être modifiées ou annulées à tout moment.

-    Vous avez le droit de refuser les soins. « Toute personne prend, avec le professionnel de santé et compte tenu des informations et des préconisations qu’il lui fournit, les décisions concernant sa santé. Le médecin a l’obligation de respecter la volonté de la personne après l’avoir informée des conséquences de ces choix et de leur gravité. Si, par sa volonté de refuser ou d'interrompre tout traitement, la personne met sa vie en danger, elle doit réitérer sa décision dans un délai raisonnable. Elle peut faire appel à un autre membre du corps médical. L'ensemble de la procédure est inscrit dans le dossier médical du patient. Le médecin sauvegarde la dignité du mourant et assure la qualité de sa fin de vie en dispensant les soins palliatifs » (art 1111-4 du Code de la Santé Publique)

Accéder à son dossier médical

Un dossier médical est constitué au sein de la maison de santé. Il comporte toutes les informations de santé vous concernant, recueillies par les professionnels de la maison de santé. Il vous est possible d’accéder à ces informations, en en faisant la demande auprès du professionnel vous accompagnant (les informations seront accessibles dans un délai allant de quarante-huit heures à deux mois selon les informations demandées). 
Conformément à la réglementation applicable, vous disposez également des droits-ci-dessous concernant l’utilisation de vos données personnelles (informations administratives et de santé). Ces droits peuvent être soumis à certaines conditions, limitations et exceptions légales. 

  • Droit de rectification : vous avez le droit d’obtenir la rectification de données personnelles vous concernant qui sont inexactes, ainsi que de les faire compléter
  • Droit à l’effacement : vous pouvez, dans certains cas, obtenir l’effacement de données personnelles vous concernant
  • Droit d’opposition : dans certaines circonstances, vous pouvez vous opposer, pour des raisons tenant à votre situation particulière, au traitement de vos données personnelles. 

Avoir la garantie de la confidentialité de ses données

Les renseignements et informations médicales figurant dans votre dossier sont confidentiels et soumis au secret médical et professionnel. En principe, aucune information ne peut être communiquée à un tiers sans votre accord, y compris à votre famille. Concernant les mineurs, ils peuvent demander le secret médical vis-à-vis de leurs représentants légaux dans certaines situations (prescription d’une contraception, interruption volontaire de grossesse, grossesse, accouchement).


Au sein de la maison de santé, l’ensemble des professionnels peut avoir accès aux informations nécessaires à la coordination et à la continuité des soins vous concernant, le cadre légal le prévoit. Tous s’engagent à respecter la confidentialité des informations vous concernant.


VOS DEVOIRS

Respecter les autres 

Vous êtes tenu de respecter le personnel soignant, administratif et technique de la maison de santé. Les menaces, violences verbales ou physiques, injures, diffamation ou outrages envers un professionnel de la maison de santé ne seront pas tolérés et pourront faire l’objet d’un dépôt de plainte. Les autres patients de la maison de santé doivent être respectés de la même façon. Les professionnels de la maison de santé se réservent en conséquence le droit de ne plus vous recevoir en consultation si cette situation se présentait. 

Respecter le lieu et son fonctionnement

Vous êtes tenu de respecter les locaux de la maison de santé, de maintenir en bon état les salles d’attente et objets mis à votre disposition ; de n’apporter aucune gêne au fonctionnement de la maison de santé, du service d’accueil et de secrétariat ; et de respecter les affichages en vigueur, les conditions d’accès à la maison de santé selon le contexte sanitaire.

Transmettre les informations nécessaires à votre accompagnement

Vous devez transmettre aux professionnels de la maison de santé toutes les informations qui leur sont nécessaires pour vous prodiguer des soins de qualité tels que les traitements en cours, les allergies, les antécédents médicaux et chirurgicaux. 

Respecter les rendez-vous

  • La prise de rendez-vous. Vous devez respecter la date et l’horaire du rendez-vous de consultation avec votre praticien. Les durées de consultation sont définies et les professionnels tâchent d’être ponctuels (sauf urgences à gérer). Il est donc important de respecter les horaires, pour vous et les autres patients. 1 rendez-vous = 1 patient.
  • L’annulation de rendez-vous. Tout rendez-vous non honoré doit être annulé au moins 24h à l’avance. Après plusieurs rendez-vous manqués, sans annulation préalable, le professionnel se réserve le droit de ne plus donner de rendez-vous. 
  • La préparation de rendez-vous. Veillez à apporter votre carte vitale, si possible à jour, carte mutuelle et ordonnance si orienté par votre médecin traitant, ainsi que tous les documents nécessaires pour une consultation de qualité.
  • L’anticipation des rendez-vous. Veillez à anticiper, quand cela est possible, vos rendez-vous, au moins 1 semaine à l’avance, lorsqu’il s’agit de renouvellement d’ordonnances, certificat médical, suivi des soins.